ACDEFGHIMPRSTU

A

AAH - Allocation aux Adultes Handicapés

C’est l’aide financière attribuée par la MDPH aux adultes (à partir de 20 ans).

ABA - Applied Behavioral Analysis

Applied Behavioral Analysis = Analyse Appliquée du Comportement. Champ de la psychologie développé dans les années 1960 en particulier par B.F. Skinner puis adapté à la prise en charge de l’autisme (et d’autres déficiences) par I. Lovaas. L’ABA fait partie des méthodes recommandées par la HAS et l’Anesm depuis 2012.

C’est une approche fondée sur l’analyse expérimentale des principes du comportement. Les techniques comportementales ont pour objet de modifier le comportement (augmenter le comportement dans le cadre d’enseignements, ou diminuer les comportements à problème). Par exemple, pour augmenter un comportement, il faut le renforcer (l’encourager par la présentation consécutive d’objet/comportements qui font plaisir à l’enfant).

ABA/VB - Applied Behaviour Analysis / Verbal Behaviour

Analyse Appliquée du Comportement / Comportements Verbaux. Le programme ABA/VB donne une importance particulière à la communication (comportements verbaux) et à la motivation. Des chercheurs et cliniciens ont développé l’approche VB au début des années 2000. Ce modèle est directement inspiré par les travaux de Skinner (1904-1990). Le langage est considéré par ce modèle comme étant la fondation de tous les apprentissages chez les enfants typiques. Il s’agit d’une compétence pivot permettant d’accéder à d’autres sources d’apprentissage, plus complexes. Le langage étant particulièrement déficient chez les enfants présentant des troubles du spectre autistique, il est considéré comme le premier objectif à développer chez ces enfants, toujours en introduisant la notion de motivation (renforçateur).

Enfin, en ABA-VB,  planifier la généralisation des acquis en environnement naturel est essentiel : les enseignements sont prodigués de manière structurée au bureau mais aussi au quotidien et dans l’environnement naturel.

AEEH – Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé

C’est l’aide financière attribuée par la MDPH aux enfants (jusqu’à 20 ans).  Elle est attribuée seule ou assortie d’un complément (niveau 1 à 6) et le cas échéant d’une majoration pour parent isolé.

AESH – Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap

C’est le nouveau statut créé en 2014 pour remplacer celui d’AVS/EVS (il permet entre autre d’accéder à un contrat stable et à une meilleure formation). Il désigne comme les AVS, le personnel attribué à un ou plusieurs élèves en situation de handicap à l’école. Aujourd’hui, il existe encore des AVS/EVS en parallèle des AESH.

AJPP – Allocation Journalière de Présence Parentale

C’est l’aide financière attribuée par la Sécurité Sociale, dans le cadre d’un congé de présence parentale.

ALD – Affection de Longue Durée

La demande de reconnaissance de l’ALD doit être faite à la Sécurité Sociale une fois établi le diagnostic de TED/TSA/autisme pour obtenir la prise en charge à 100% des dépenses de santé (concernant l’ALD) : la participation financière du patient  (ticket modérateur) est supprimée. Elle permet de couvrir à 100% les consultations médicales, l’orthophonie et les médicaments éventuels. Le patient bénéficie d’un protocole de soins établi par le médecin traitant et validé par le médecin-conseil de l’Assurance maladie. Ce protocole de soins définit les droits et obligations du patient qui le signe.

Les TED font partie de l’ALD 23, rubrique 3.

ANESM – Agence pour l'évaluation de la qualité dans les établissements sociaux et médico-sociaux

Elle a élaboré, en collaboration avec l’HAS (Haute Autorité de Santé) les dernières Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles (RBPP) de mars 2012 concernant la prise en charge de l’autisme « Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent ».

ARS – Agence régionale de Santé

C’est l’administration de l’Etat qui gère les établissements médico-sociaux (Sessad, IME…) et les établissements sanitaires (hôpital de jour, CMP…), au niveau régional. Elle décide de l’attribution des budgets à ces établissements et gère les appels à projets de création de nouvelles structures.

AVS – Auxiliaire de Vies Scolaire

Ce terme désigne le personnel affecté à l’aide d’un ou plusieurs enfants en situation de handicap à l’école. L’AVS intervient pour permettre à l’enfant en situation de handicap d’accomplir ce qu’il ne peut faire seul, travaille en collaboration avec l’enseignant, facilite le contact entre l’élève et ses camarades de classe. Les AVS sont progressivement remplacés par les AESH (voir plus haut).

Il existe plusieurs catégories d’AVS :

  • AVSi – AVS individuelle. Celui-ci est affecté exclusivement à l’aide individuelle d’un enfant en particulier qui requiert une attention soutenue et continue. L’attribution d’un AVSi dépend de la MDPH, ainsi que le nombre d’heures.
  • AVSmut – AVS mutualisée. L’aide mutualisée est destinée à répondre aux besoins d’accompagnement d’élèves qui ne requièrent pas une attention soutenue et continue. accordée à un élève lui est apportée par un assistant d’éducation. Celui-ci peut être chargé d’apporter une aide mutualisée à plusieurs élèves handicapés simultanément. L’attribution d’un AVSmut dépend de la MDPH mais le nombre d’heures est laissé à l’appréciation de l’organisation de l’établissement scolaire en fonction du PPS.

AVS-Co – AVS collective. Celui-ci est affecté à une ULIS pour assister tous les élèves de la classe lors des cours où ils sont regroupés avec l’enseignant spécialisé de cette classe. La MDPH n’intervient pas dans son attribution.

C

CAMSP – Centre d’Action Médico-Social Précoce

Désigne l’établissement médico-social dont le rôle est le dépistage précoce et la prise en charge immédiate si possible, de diverses pathologies. Il est en principe en première ligne pour le dépistage précoce de l’autisme.

CDA ou CDAPH – Commission des Droits et de l’Autonomie de la Personne Handicapée

C’est la commission de la MDPH qui décide de l’attribution des aides et compensations attribuées à une personne handicapée : AAH, AEEH, PCH, AVS, etc.

CHAT – CHecklist for Autism in Toddlers

Outil de dépistage précoce du risque d’autisme chez les tout petits (dès 18 mois). Voir M-CHAT.

CIM (CIM-10) – Classification Internationale des Maladies

Etablie par l’Organisation Mondiale de la Santé. La dixième version (CIM-10) est actuellement en vigueur.

CITL – Centre d’initiation au travail et aux loisirs.

C’est un établissement médico-social qui accueille en externat des adultes en situation de handicap, relativement autonomes mais qui ne peuvent pas encore ou plus travailler (ils peuvent accompagner des usagers en amont ou en aval d’un ESAT).  Il leur propose des activités adaptées à leur handicap afin de développer leur autonomie. Ils peuvent être accolés à des foyers d’hébergement.

CRA – Centre Ressource Autisme

Ils ont été créés par le premier Plan Autisme en particulier pour diffuser les connaissances scientifiques et améliorer le diagnostic d’autisme en France. Il y a un CRA par région, avec souvent plusieurs antennes ou centres de diagnostic dans les départements.

CRAIF – Centre Ressources Autisme Ile de France

L’objectif général est de coordonner, sur le territoire d’Ile de France, constitué de ressources diversifiées, des stratégies d’intervention et de recherche au service des personnes (enfants, adolescents et adultes) présentant des troubles autistiques et apparentés, et de leurs familles. Le CRAIF n’assure pas directement les soins, mais intervient en articulation avec les dispositifs de soins comme les dispositifs médico-sociaux concernés. Il est situé 27 rue de Rambouillet, à Paris 12ème.

D

DSM – Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders

Il est publié par l’American Psychiatric Association, il répertorie les maladies et désordres mentaux. Sa dernière version (DSM 5) date de 2013 (traduction en français en 2015). Le terme de TSA (Troubles du Spectre Autistique) y est introduit et remplace celui de TED (Troubles Envahissants du Développement).

E

ER – Enseignant Référent

Egalement appelé Référent de Scolarité. Il s’agit d’un enseignant spécialisé qui anime les ESS (Equipe de Suivi de Scolarisation) et rédige le PPS (Projet Personnalisé de Scolarisation) d’un élève en situation de handicap. Il assure le lien entre l’école et la MDPH.

ESAT – Etablissement et Service d’Aide par le Travail.

C’est un organisme médico-social chargé de la mise au travail, accompagnée d’un soutien médical et social, des personnes handicapées dans l’impossibilité de travailler dans un autre cadre

ESDM – Early Start Denver Model

L’ESDM fait partie des méthodes recommandées dans les RBPP de 2012. C’est un programme élaboré spécifiquement pour l’intervention précoce et intensive auprès d’enfants atteints d’autisme âgés de 12 à 48 mois (le programme peut toutefois être utilisé jusqu’à l’âge de 60 mois).

L’ESDM cherche à donner aux enfants atteints de troubles du spectre autistique les moyens de participer activement au monde qui les entoure et d’être capables d’initier des interactions avec les autres. Il s’appuie pour cela sur des stratégies d’interventions basées sur le jeu.

Il est conçu pour être utilisé par les parents, les enseignants, les thérapeutes, à la maison, à la maternelle, ou en consultation, partout où les adultes peuvent interagir avec les enfants.

ESS – Equipe de Suivi de la Scolarisation.

C’est la réunion qui a pour but de statuer sur les besoins de l’élève en situation de handicap, d’établir les demandes correspondantes pour la MDPH (notamment la demande d’AVS), et de donner les éléments à l’Enseignant Référent pour rédiger le PPS (en s’appuyant sur le GEVASco).  Elle se tient dans l’établissement scolaire, animée par l’Enseignant Référent, obligatoirement en présence des parents. L’enseignant de l’enfant, l’AVS, et les professionnels effectuant la prise en charge (également en libéral) sont conviés à cette réunion. Elles ont lieu entre 1 à 3 fois par an.

ESMS – Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux

Ceux-ci sont financés par l’assurance maladie & accueillent ou accompagnent les personnes âgées et les personnes handicapées sur l’ensemble du territoire.

Concernant le secteur des personnes handicapées, la plupart des établissements et services sont nés d’initiatives de parents. La gestion associative prédomine très largement et le secteur commercial y est presque absent. On y retrouve :

  • les structures de prévention, dépistage et accompagnement précoce : CASP, CMPP, CRA…
  • les structures permettant un accompagnement en milieu ordinaire de vie : SESSAD, SSIAD, SAMSAH, SAVS…
  • les structures d’accompagnement en institution : IME, ITEP, IEM, FAM, MAS, foyer de vie, foyer d’hébergement, CITL, ESAT…

F

DSM – Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders

Il accueille en internat des adultes en situation de handicap mental qui ne relèvent ni d’une MAS, ni d’un centre hospitalier, ni d’une maison de retraite & qui ne sont pas aptes à exercer un travail régulier en ESAT. Les usagers accompagnés sont néanmoins capables de pratiquer certaines activités de socialisation et disposent d’un minimum d’autonomie.

G

GEVA – Guide d’EVAluation des besoins de compensation de la personne handicapée

C’est l’outil utilisé par les MDPH pour décider des aides attribuées. Il tient compte entre autre de l’altération de l’autonomie chez la personne en situation de handicap, par rapport à une personne du même âge sans handicap.

GEVASco – GEVA-Scolarisation (voir GEVA)

Variante du GEVA mise en place progressivement depuis 2013 pour décider des aides à attribuer à un élève en situation de handicap, dans le cadre scolaire. Comme le GEVA, il doit établir le niveau d’autonomie de l’élève par rapport à un élève du même âge en ce qui concerne la scolarisation.

H

HAS – Haute Autorité de santé

La HAS est une autorité publique Française indépendante qui contribue à la régulation du système de santé par la qualité. Elle exerce ses missions dans les champs de l’évaluation des produits de santé, des pratiques professionnelles, de l’organisation des soins et de la santé publique. Elle élabore des recommandations sur les stratégies de prise en charge.

Cet organisme a été sollicité dans le cadre des plans autisme successifs pour établir des recommandations de bonnes pratiques ainsi qu’un état des connaissances concernant l’autisme : « Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent », mars 2012 (voir ANESM).

I

IME – Institut Médico-Educatif

C’est un établissement médico-social qui pour mission d’accueillir des enfants et adolescents handicapés atteints de déficience intellectuelle quel que soit le degré de leur déficience : légère, moyenne ou profonde, accompagnée de divers troubles (comme les TED/TSA/autisme). Cela peut aller de la déficience légère polyhandicap. L’IME est le terme générique qui permet de regrouper plusieurs catégories de structures qui fonctionnent en internat, en externat, en semi-internat ou en accueil temporaire

IMPro – Institut Médico-Professionnel

C’est une structure médico-sociale accueillant des adolescents handicapés pour leur dispenser une formation professionnelle. Ils sont intégrés aux IME pour des adolescents et jeunes adultes entre 14 et 20 ans.

M

M-CHAT – Modified CHecklist for Autism in Toddlers

C’est un outil de dépistage précoce, sous forme de questionnaire du risque d’autisme chez les tout petits (dès 18 mois), utilisable par l’entourage de l’enfant. C’est la version révisée du CHAT.

MDPH – Maison Départementale des Personnes Handicapées

Créées en 2005, les MDPH sont des organismes départementaux ont comme missions l’accueil, l’information, l’accompagnement et le conseil des personnes handicapées et de leur famille, ainsi que de sensibilisation de tous les citoyens au handicap.

Cet accompagnement comprend l’évaluation du handicap et des besoins de compensation définis en fonction du projet de vie. Ce travail vise à élaborer un plan personnalisé de compensation (PPC) dont l’instruction et la mise en œuvre dépend de la MDPH qui assure l’instruction des demandes (attributions de prestations, de cartes, orientation scolaire, médico-sociale ou professionnelle) et leur exécution après décision de la CDAPH. Ce travail d’évaluation concerne également les enfants en âge d’être scolarisé qui bénéficie de la définition en lien avec l’équipe pluridisciplinaire, d’un plan personnalisé de scolarisation (PPS).

La MDPH est chargée, via la CDAPH, de l’orientation vers les services ou établissements médico-sociaux des personnes en situation de handicap, c’est l’organisme qui leur transmet les informations relatives à ces orientations (notification d’orientation).

P

PCH – Prestation de Compensation du Handicap

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide financière attribuée par la MDPH et versée par le département. Elle est destinée à rembourser les dépenses liées au manque d’autonomie (son attribution dépend du degré d’autonomie, de l’âge, des ressources et de la résidence). Elle n’est pas cumulable avec l’AEEH.

PEC – Prise En Charge

Ensemble des interventions éducatives, thérapeutiques et rééducatives mises en place pour aider une personne avec handicap à progresser vers le maximum d’autonomie.

PECS – Picture Exchange Communication System

C’est un système de communication par échanges d’images pour les enfants  et adultes avec troubles importants de la communication (absence ou très peu de langage). Le PECS consiste à mettre en place une communication fonctionnelle imagée avec laquelle la personne peut exprimer avec des images ses besoins, son ressenti, des commentaires. L’apprentissage du PECS suit des étapes précises auxquelles il est nécessaire pour les familles et les professionnels d’être formés afin d’assurer la réussite de sa mise en place. Le PECS peut être utilisé à travers un support physique (classeur avec des images) ou une tablette numérique.

R

RBPP - Recommandations de bonnes pratiques professionnelles

Elles sont élaborées par l’ANESM & la HAS et sont des repères, des orientations, des pistes pour l’action destinées à permettre aux professionnels de faire évoluer leurs pratiques pour améliorer la qualité des prestations rendues aux usagers et de mettre en œuvre la démarche d’évaluation interne.

La HAS a  publié des recommandations pour le diagnostic et l’évaluation de l’autisme chez les enfants/adolescents en 2005,  les adultes en 2011, ainsi qu’un état des connaissances sur l’autisme en 2010.

En mars 2012, l’HAS et l’ANESM ont publié conjointement des recommandations de bonnes pratiques « Autisme et autres troubles envahissants du développement : interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent ». Ce document met en avant l’utilisation de méthodes recommandées de type développemental et cognitivo-comportementaliste pour la prise en charge des personnes avec autisme. Aujourd’hui, les établissements et services spécialisés pour les personnes avec autisme sont sollicités pour suivre ces recommandations.

S

SA – Syndrome d’Asperger

Le syndrome d’Asperger est un trouble du spectre autistique où l’on retrouve des troubles de la communication sociale & des comportements, intérêts répétitifs. Ce syndrome se caractérise notamment par l’absence de retard de langage et l’absence de retard mental.

SESSAD – Service d’Education Spéciale et de Soins A Domicile

C’est une structure médico-sociale qui vise à accompagner les enfants et adolescents dans tous ses lieux de vie au sens large (crèche, école, domicile, centre de loisirs, activités sportives et culturelles, entreprise…). L’équipe est généralement composée de  professionnels spécialisés dans différents domaines (psychologues, psychomotriciens, éducateurs spécialisés, etc. ) qui permettent de mettre en place un accompagnement pluridisciplinaire en individuel et/ou en groupe.

T

TCC – Thérapies Cognitives et Comportementales

Famille de psychothérapies dont sont issues les programmes de prise en charge ABA et TEACCH.

TDA et TDA/H – Troubles de Déficit d’Attention

Pouvant être avec Hyperactivité. Ce trouble du développement se caractérise par une concentration limitée, de l’impulsivité et/ou de l’hyperactivité. La présence d’un TDA/H constituent une entrave au développement (scolaire, social et professionnel) et elles seront observées dans différents milieux, comme l’école et la maison. C’est un trouble fréquemment associé aus TSA/ TED/autisme chez les enfants.

TEACCH – Treatment and Education of Autistic and related Communication Handicapped Children (Traitement et éducation des enfants autistes ou atteints de troubles de la communication associés)

Le programme fait partie des méthodes recommandées dans les RBPP de la HAS et de l’Anesm. C’est un programme développemental et comportemental développé spécifiquement pour la prise en charge de l’autisme par Eric Schopler, à partir des années 1960. Il est spécialement conçu pour répondre aux besoins des personnes avec autisme et de leur famille, considérant cette dernière comme principal acteur dans la prise en charge.

L’objectif général est de permettre à la personne avec autisme de s’insérer dans son environnement naturel afin de favoriser son autonomie.

L’enseignement structuré consiste à offrir une structuration visuelle de l’espace, du temps (l’organisation physique, les emplois du temps, les systèmes de travail individuels, le repérage visuel…). La prise en charge est régulièrement développée et adaptée aux besoins de la personne, tout en veillant à la rendre compatible avec le style de vie de la famille.

TED – Troubles Envahissants du Développement

C’est une famille de troubles neuro-développementaux apparentés à l’autisme, repertoriés dans la CIM-10 & dans le DSM IV.  Les TED comprennent l’autisme infantile, l’autisme atypique, le trouble désintégratif de l’enfance, le syndrome de Rett, le syndrome d’Asperger & les TED non spécifiés.

Les TED sont caractérisés par la triade de symptômes :

  • trouble de la réciprocité sociale
  • trouble du langage/de la communication
  • Répertoire d’intérêts et d’activités restreint et répétitif

Depuis la parution du DSM 5 en 2013, le terme TED est progressivement remplacé par celui de TSA. « TED » reste le terme utilisé dans les documents et textes réglementaires en France.

TSA – Trouble du Spectre Autistique

C’est la catégorie diagnostique qui remplace la notion de TED dans le DSM 5. Les TSA sont définis comme des troubles neurodéveloppementaux regroupant dans une catégorie générale le trouble autistique, le trouble désintégratif de l’enfance, le syndrome d’Asperger & les TED non spécifiés. Le syndrome de Rett est exclu de cette catégorie étant une anomalie génétique bien identifiée.

Les TSA ne sont plus caractérisés par la triade mais la diade de symptômes :

  • Les troubles de la communication sociale (les problèmes sociaux et de communication sont combinés)
  • Les comportements restreints et répétitifs (le symptôme clinique « sensibilité inhabituelle aux stimuli sensoriels » est compris dedans)

U

UEM – Unité d’enseignement maternelle

Issues du plan autisme 3, ces unités d’enseignement constituent une modalité de scolarisation d’élèves d’âge préélémentaire avec autisme ou autres TED, orientés vers un établissement ou un service médico-social et scolarisés dans son unité d’enseignement, implantée en milieu scolaire ordinaire. Les élèves sont présents à l’école sur le même temps que les élèves de leur classe d’âge et bénéficient, sur une unité de lieu et de temps, d’interventions pédagogiques, éducatives et thérapeutiques se référant aux recommandations de  bonnes pratiques de la HAS et de l’ANESM. Les interventions sont réalisées par une équipe associant l’enseignant et les professionnels médico-sociaux, dont les actions sont coordonnées et supervisées.

ULIS – Unité Localisées pour l’Inclusion Scolaire

C’est un dispositif collectif de scolarisation qui permet la scolarisation dans le premier degré et le second degré d’un petit groupe d’élèves présentant des troubles compatibles. Les élèves orientés en ULIS sont ceux qui, en plus des aménagements et adaptations pédagogiques et des mesures de compensation mis en œuvre par les équipes éducatives, nécessitent un enseignement adapté dans le cadre de regroupements et dont le handicap ne permet pas d’envisager une scolarisation individuelle continue dans une classe ordinaire.

Chaque élève scolarisé au titre des ULIS bénéficie, selon ses possibilités, de temps de scolarisation dans une classe de l’établissement scolaire où il peut effectuer des apprentissages scolaires à un rythme proche de celui des autres élèves.

Il existe dans les établissements scolaires et selon la classe d’âge des élèves 3 types d’ULIS :

  • ULIS-école
  • ULIS-collège
  • ULIS-lycée

UNAPEI
 - Union Nationale des Associations de Parents d'Enfants Inadaptés et de leurs amis.

L’Association des Papillons Blancs de Saint Cloud et sa région fait partie de l’UNAPEI.