Historique

adolescent

Issu d’une section créée en 1977 au sein de l’IME par l’Association les Papillons Blancs de Saint-Cloud afin d’offrir une activité professionnelle aux jeunes adultes handicapés mentaux, le CAT s’installe en 1980 à Meudon. Il obtient un premier agrément pour 45 travailleurs. Sa capacité d’accueil s’accroît ensuite à la faveur d’extensions successives (5 places en 1984, 10 en 1987) puis par la création d’une annexe (1989) d’abord située sur Meudon puis au Plessis Robinson afin d’y accueillir des adultes handicapés mentaux et souffrant de troubles de la personnalité. Le « CAT de Meudon » va ensuite se scinder en 2 structures physiquement distinctes mais rattachées à la même direction (2004). La structure principale prend le nom d’ESAT d’Alembert à Meudon (65 places) et l’annexe s’accroît pour devenir l’ESAT de Copernic au Plessis Robinson (il passe de 16 à 41 places). Celui-ci est créé pour répondre à un besoin départemental accru de prise en charge de personnes ayant un handicap psychique.

Projet d’établissement

L’ESAT Alembert est une structure qui accueille les personnes orientées par la MDPH en raison de leur incapacité momentanée ou durable à travailler dans le milieu ordinaire. Sa mission consiste, d’une part, à leur offrir une insertion professionnelle et sociale par le biais d’activités diverses à caractère professionnel et, d’autre part, à leur assurer un soutien médico-social ou psycho-éducatif afin de favoriser leur épanouissement personnel et social. Ainsi, tout en étant juridiquement un établissement médico-social, l’ESAT Alembert est simultanément une structure de mise au travail organisée sous la forme d’une entreprise et une structure de soutien.

Contexte et spécificités de la structure

Sa double finalité est définie par la circulaire 60 AS :

  • faire accéder, grâce à une structure et des conditions de travail aménagées, à une vie sociale et professionnelle des personnes handicapées momentanément ou durablement, incapables d’exercer une activité professionnelle dans le secteur ordinaire de production
  • permettre à celles d’entre ces personnes qui ont, par la suite, manifesté des capacités suffisantes, de quitter le centre et d’accéder au milieu ordinaire de travail.

 

La loi 2005-105 a fait évoluer l’appellation de CAT vers celle d’Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) tout en réaffirmant son caractère médico-social. Les personnes orientées vers cet établissement ont donc un statut d’usager et non de salarié.

Population accompagnée

L’ESAT Alembert accueille 65 usagers qui présentent une diversité d’ancienneté, de parcours et de handicap. Pour la clarté du propos, nous distinguerons arbitrairement 2 catégories de population :

  • une moitié présente une déficience intellectuelle légère ou moyenne aux origines diverses. Un grand nombre est porteur de la trisomie 21
  • l’autre moitié présente des troubles associés à la déficience intellectuelle : troubles psychiques, troubles du comportement, handicaps moteur et sensoriel
  • la moyenne d’âge est de 41,5 ans (allant de 20 à 56 ans)

 

Cette classification reste sommaire. La distinction entre ces deux types de handicap n’est pas aussi tranchée. Une certaine homogénéité se dessine au travers d’éléments communs comme :

  • un parcours en institution spécialisée dés l’enfance
  • une déficience des aptitudes cognitives
  • l’expression d’une immaturité
  • une autonomie très relative dans les actes de la vie quotidienne
  • l’absence d’activité professionnelle en milieu ordinaire de travail.

 

La grande majorité de ces personnes ont un lieu d’hébergement dans les Hauts de Seine.

Responsables

ESAT d’Alembert

14, rue d’Alembert 92190 MEUDON Tél. : 01 45 34 87 41 – Fax : 01 45 34 73 06 Tél. : 01 45 34 87 41 – Fax : 01 45 34 73 06 cat.alembert@papstcloud.org

Directeur                                          Bruno Henry

Chef d’Atelier                                  Virginie Verdelhan

Service Médico-Social                 Marie-Pierre Ogheard